• Racine du site
  • >
  • Le site
  • >
  • Misc/Divers
  • >
  • Les sites de rencontre
  • Avant-propos

    Ce guide se veut une sorte d'aide-mémoire pour aider à améliorer les rencontres qui pourraient être faites via les sites dédiés (je ne les liste pas ici, vous savez utiliser des moteurs de recherche). Il est écrit par un homme (moi en l'occurrence) et donc sera biaisé en ce sens, tenez-vous-le pour dit. Cependant et sauf mention contraire, les conseils sont valables tant pour les hommes que pour les femmes. Il y a aussi des chances que ça s'applique aussi aux sites de rencontre homos, les conseils ici se voulant assez généraux.

    Le déroulement

    Sur un site de rencontre, le processus se déroule globalement ainsi:

    • Inscription et mise en place du profil
    • Recherche de profils intéressants
    • Prise de contact
    • Discussions virtuelles
    • Rencontre réelle
    • Des bisous mignons et/ou du sexe torride

    L'arrivée à la sixième étape ne requérant pas d'explications, je traiterai ici des cinq premières.

    Généralités

    Première chose à savoir, le rapport hommes/femmes sur les sites de rencontre est écrasant en faveur des hommes. Cela signifie, pour les hommes, qu'ils ont énormément de concurrence et qu'ils se doivent de sortir du lot, et pour les femmes, qu'elles n'ont qu'à «se baisser pour ramasser».

    Cela implique deux choses:

    • Les femmes ont beaucoup de boulot pour trier le bon grain de l'ivraie
    • Les hommes vraiment intéressants se lassent vite d'être en concurrence avec des rigolos pas vraiment sérieux et se désinscrivent généralement assez vite (vous pouvez noter que je suis partial, là)

    Certains sites essaient de limiter le premier problème pour que le second ne survienne pas, mais ça fonctionne plus ou moins bien.

    Ensuite, selon la thématique du suite, ce qui est supposé par défaut peut être différent. Certains sites sont plutôt à connotation dite «coquine», d'autres plus sérieux (par opposititon à «coquin», puisque selon moi le sexe c'est aussi du sérieux, quelque part). Donc orientez-vous plutôt vers le site qui correspond mieux à votre type de recherche. Et surtout sachez ce que vous voulez.

    Maintenant, passons aux détails des différentes étapes du processus.

    Le profil

    C'est ce qui doit donner envie à la personne qui recherche de vous contacter (ou pas). Il devra donc être détaillé et proche de ce que vous êtes et de ce que vous-même vous recherchez. Il se compose de plusieurs points:

    • Le pseudonyme
    • Les mensurations (au sens large du terme)
    • L'annonce
    • Les photos

    Le pseudonyme

    En complément de la photo principale, c'est souvent la première chose que verront les partenaires potentiel(le)s. Il est donc important de faire preuve d'originalité.

    À éviter:

    • Les pseudos à nombres: ça veut souvent dire «quelqu'un d'autre avait déjà un pseudo similaire». On repassera pour l'originalité
    • Les pseudos flatteurs: lebogoss, leboss, ladouce, labelle, dieudusexe, etc. Ce n'est pas à vous d'en juger
    • Certains classiques: petitange, killer, petitdémon, princecharmant, papillon, etc. Très original aussi

    À recommander:

    • Une déformation de votre prénom. Pas d'un autre sinon vous êtes sûr(e) que la prise de contact se fera par cet autre prénom
    • Un jeu de mots
    • Quelque chose qui représente une de vos passions mais qui vous distingue du reste (je suis sûr que vous n'êtes pas le seul «fandetuning» au monde...)

    Donc faites travailler votre imagination, et ce n'est qu'un début donc autant vous y habituer dès l'étape du choix du pseudo.

    Les mensurations

    Sous ce terme je regroupe les vraies mensurations (taille, poids, couleur des yeux, etc) ainsi que les goûts, le style de vie, la personnalité, etc. Certains sites proposent même de préciser ses pratiques sexuelles. J'y regroupe également les «mensurations» de la personne que vous recherchez.

    Essayez d'être aussi précis que possible selon ces cases, vous pourrez toujours complémenter ça dans l'annonce ou en discutant avec ceux ou celles qui vous ont contacté(e). Si vous décidez de ne pas remplir certaines cases, soyez conscient de ce choix (vous pouvez ne pas avoir envie de remplir vos pratiques sexuelles pour éviter de donner un signal du type «je suis là pour du cul», par exemple).

    Évitez l'écueil de ne rien mettre: ça ne fait pas «mystérieux», ça fait plutôt feignant, et vous êtes sûrs d'être contactés par des gens qui vous déplairont. Imaginons par exemple un profil pas rempli du tout (juste un âge, un pseudo, un endroit), par quel genre de personne sera-t-il contacté ? Par ceux qui vont voir partout, pardi, et donc les pervers en tout genre, qui sont rarement respectueux, etc, etc. Donc vous avez tout intérêt à être précis.

    L'annonce

    Les mensurations ne sont pas toujours suffisantes: on peut aimer certains groupes de musique, avoir des hobbies particuliers, etc et donc cet espace permet de «préciser» les mensurations. De plus, il permet aussi de préciser le type de recherche, qui va de la discussion amicale à la relation sérieuse en passant par le sexe débridé et sans attaches. Il est donc important de mentionner ces points.

    Ensuite, essayez de vous présenter de manière originale: n'oubliez pas que vous devez donner envie aux gens qui parcourent votre profil de vous contacter. Vous devez donc vous démarquer (l'originalité est encore le maître-mot).

    À éviter:

    • «Je suis mi-ange mi-démon, plein(e) de contradictions, etc, etc». C'est ça, et moi je suis mi-figue mi-raisin, tiens
    • «Je n'aime pas me prendre la tête». Si vous trouvez quelqu'un qui aime, évitez-le, conseil d'ami
    • «Je suis mystérieux (ou mystérieuse)». Cf remarques plus haut
    • Textes de chansons: s'il n'y a que ça, ça ne dit pas grand-chose sur vous.
    • Parfois, le site donne des suggestions: à éviter à tout prix ! Vous vous doutez bien que vous ne serez pas le ou la seule à reprendre une de ces suggestions (un classique: le «prince pas trop charmant» d'un certain site d'adoption, par exemple)
    • Les fautes d'orthographe ou le style sms: si vous voulez rendre la lecture difficile et ne pas donner envie d'aller plus loin, continuez. Si vous cherchez quelqu'un qui aime les fautes d'orthographe ou que ça amuse de décrypter ce que vous avez écrit, continuez aussi. Sinon, faites un effort.

    À recommander:

    Difficile de donner des suggestions ici, et inévitablement tous ceux qui passeront sur cette page risquent de reprendre les idées, mais comme je réutilise rarement une idée («rester original !»), en voici quelques-unes:

    • Le portrait chinois (si j'étais un animal, si j'étais un meuble, ...)
    • L'anti-portrait chinois (si j'étais une maladie, si j'étais une catastrophe naturelle, ...)
    • La notice de médicament (drôle et original, ça)
    • Sous forme de blague (combien d'hommes sur les sites de rencontre faut-il pour visser une ampoule,...)

    Ce ne sont pas les idées qui manquent.

    Les photos

    Globalement, les photos que vous mettrez doivent vous représenter de manière fidèle. Si vous êtes gros ou maigre, inutile de le cacher, ça pourra être une raison pour qu'il ou elle s'enfuie en courant au moment de la rencontre réelle.

    Essayez d'avoir un avis extérieur pour savoir lesquelles de vos photos vous représentent le mieux et/ou vous mettent le plus en valeur: il est assez probable que vous vous faites une idée de votre apparence différente de celle des autres.

    Les photos augmentent d'autant les demandes de contact, donc soyez prêtes (ça s'adresse surtout aux femmes) à trier plus. Notez aussi que les photos un peu coquines vont inévitablement vous cataloguer comme tel(le) dans la tête de ceux qui parcourront votre profil.

    Moins grave, n'abusez pas trop du noir et blanc et du montage photographique, à moins que vous n'ayez de réels talents artistiques dans ce domaine. De plus, une photo en noir et blanc donne une impression différente d'une photo en couleur.

    Si vous ne mettez pas de photos, ça pourra être interprété par un manque d'assurance, par exemple. En tout état de cause, vous aurez moins de demandes de contact. Et oui, le physique n'est pas tout, mais il est important pour beaucoup de gens.

    Maintenant que vous avez rempli diligemment votre profil, vous allez pouvoir partir en chasse (métaphore typiquement masculine, mais vraie pour tout le monde).

    La recherche

    Ce point sera assez court: servez-vous au mieux des outils de recherche mis à disposition. Soyez-d'abord très précis (telle tranche d'âge, telle couleur d'yeux, etc, etc) et élargissez au fur et à mesure en retirant des critères au final pas si pertinents (on épouse rarement quelqu'un uniquement pour sa couleur d'yeux).

    Si il y a un des critères remplissables qui est au final assez rare mais très pertinent dans votre recherche : par exemple vous savez que vous vous entendrez bien avec quelqu'un qui écoute de la polka ukrainienne (par exemple et si c'est une des cases cochables), servez-vous-en.

    Une fois que vous aurez trouvé des profils intéressants, il reste à provoquer l'intérêt des personnes qui sont derrière et les inciter à voir si au moins votre profil les intéresse. Il faut donc provoquer la prise de contact.

    La prise de contact

    Les sites les plus restrictifs limitent la prise de contact avec une simple incitation à aller voir son profil (appelée «charme» ou «flash»), donc pour ce cas particulier on en revient à la problématique de l'annonce.

    Sinon d'autres moyens s'offrent à vous:

    • Les moyens automatisés: flashs, charmes, emails automatiques. Évitez-les comme la peste: ça fait «gros(se) fainéant(e) qui n'a pas envie de se fatiguer à écrire un message». Oui, ça vaut autant pour les femmes que les hommes.
    • Le chat, ou discussion en direct: pour les hommes, à éviter, puisqu'elles auront déjà 36 conversations à gérer. Pour les femmes, c'est possible: si le profil visé n'est pas celui d'un coureur, il y a des chances qu'il se rende compte de la demande de discussion et réponde
    • Le mail est à préférer: c'est une façon de se présenter, de faire une fois de plus preuve d'originalité et de faire une impression durable (puisqu'il lui sera facile d'aller relire)

    Quant à quoi dire, le plus simple est de rebondir sur un point de son profil, un point que vous avez en commun par exemple (ce qui donne une autre raison d'éviter les profils vides : y'a rien sur quoi rebondir).

    Si à la fin il n'y a pas de réponse, tant pis, passez à un autre profil, mais n'insistez pas trop, il n'y a pas meilleur moyen pour passer pour quelqu'un de lourd.

    Si je devais avoir un conseil jusqu'ici, aux femmes: ne vous focalisez pas trop sur les prises de contact et cherchez par vous-mêmes, et aux hommes: sachez bien vous focaliser sur les profils qui vous plaisent le plus au lieu d'aller voir tout partout. Ça rendra l'expérience «site de rencontre» plus agréable pour tout le monde.

    Autre point important ici: il y a des faux profils qui ne servent qu'à vous arnaquer par la suite. Il s'agit souvent de personnes qui sont dans un pays étranger qui veulent vous faire payer pour leur visa, et vous ne voyez jamais la couleur du slip ou de la culotte de la personne en question. Les signes dont il faut se méfier:

    • Une adresse e-mail dès le premier message, sans que votre profil ait été consulté
    • Un message dans un français approximatif (souvent fait par des traducteurs automatiques)
    • Pour les hommes, une femme qui veut tout de suite vous rencontrer (bon, je dis pas, y'a sûrement de vraies fofolles, mais elles sont plus rares que les arnaqueuses, je pense)
    • Une russe, une africaine, un nord-africain: ce sont assez souvent les nationalités qui reviennent (et n'allez pas me taxer de xénophobie, j'ai déjà eu assez de demandes de contact bidons). Parfois on ne découvre ça que lors des discussions virtuelles (donc le profil était faux au départ).

    Dans tous les cas, fuyez ces arnaqueurs comme la peste, n'allez pas leur dévoiler vos vrais nom, prénom, adresse, etc et si le site le permet, reportez leurs profils comme faux, bidons, fake, etc.

    Si la prise de contact s'avère un succès, nous passons à l'étape de discussion. Celle-ci peut se passer toujours selon le même mode (utilitaire de chat du site, mail) ou assez souvent passer sur une autre application de messagerie instantanée. Il s'agit très majoritairement de MSN, donc ayez un compte dessus pour effectivement pouvoir passer à un environnement de discussion plus confortable (ceux qui utilisent autre chose que Windows ont également des applications tierces qui fonctionnent avec MSN, donc pas d'excuse de ce côté-là).

    Les discussions virtuelles

    C'est là que les choses commencent à devenir moins informelles: vous avez l'occasion de faire connaissance de quelqu'un et voir si vous avez des atomes crochus avec (i.e. vous recherchez la même chose et vous vous plaisez).

    La question suivante arrive assez vite dans la discussion : «que recherches-tu sur ce site ?». Évitez de tourner autour du pot ou d'éluder la question, ça s'avèrerait le plus souvent une perte de temps pour tous deux.

    Évitez dans la discussion les réponses laconiques: il est impossible de réagir à un "lol", "mdr", ";)", ":)" et autres réponses qui ne contiennent rien.

    Sinon dans l'absolu, si vous sentez que le courant passe bien, efforcez-vous de passer à la rencontre réelle assez rapidement: vous vous entendez bien virtuellement, mais vous plaisez-vous en chair et en os ? Si tout ce que vous cherchez c'est de l'amitié, ça n'a rien de gênant de continuer à papoter virtuellement, mais dans le cas contraire il est préférable de lever ce dernier doute assez vite.

    La rencontre réelle

    L'avantage de celle-ci sur l'entreprise habituelle de séduction est que vous connaissez déjà la personne à qui vous avez affaire (sous réserve d'honnêteté et que vous ayez pris votre temps). Mais ce n'est que le commencement ! Aimerez-vous sa voix, sa façon de parler, son langage corporel, sa vivacité ou son calme ? Ce n'est ici plus ma place et ce sont les conseils de séduction classiques qui prennent le relais ici.

    Il y a cependant certains gardes-fous qui existent. Si la personne en face n'a pas été honnête (photos absentes et mensonge sur le physique, sur l'âge, etc), on n'a peut-être pas envie d'éterniser. Dans ce cas, plusieurs solutions existent (ou vous en serez peut-être victimes):

    • Le portable qui sonne 15 minutes après le début du rendez-vous, soit parce que réglé pour, soit parce qu'un ou une amie appelle exprès. Ça permet de se sortir de situations désagréables en prétextant un truc de dernière minute
    • Arriver en avance en connaissant les lieux, pour se poster à un endroit d'où repérer celui ou celle qu'on est censé rencontrer sans être vu. Ça permet de voir si celui-ci (ou celle-ci) n'a pas trop menti sur son apparence

    Voilà, c'est à peu près tout pour ce qui est de la rencontre réelle. Passons maintenant à quelques remarques diverses.

    Remarques conclusives

    Il n'est pas rare qu'à l'une ou l'autre étape on se rende compte que finalement on n'est pas intéressé par la personne en face. Si c'est au début du processus, il me semble qu'on peut se permettre d'ignorer (les sollicitations, etc).

    Si la discussion est déjà un peu engagée, arrêter de communiquer du jour au lendemain est au mieux impoli. Il est donc de bon ton de dire rapidement que finalement on n'est pas intéressé et de passer à autre chose. Sinon la personne avec laquelle on communiquait demandera très probablement pourquoi il n'y a plus de nouvelles du jour au lendemain. Dans ce cas-là une réponse polie vaut mieux que laisser pourrir la situation, et on a moins l'air d'un rustre ou d'une malpolie.

    Voilà pour ces quelques conseils, si vous en avez à ajouter, n'hésitez pas !