• Racine du site
  • >
  • Le site
  • >
  • Misc/Divers
  • >
  • Se faire larguer
  • Avant-propos

    Ce guide provient d'un fil des forums de Something Awful, et l'auteur insiste pour que soit répandue la bonne parole, ce que je fais ici. Si vous souhaitez voir les réactions et histoires des participants au fil en question, voici le chemin avec le lien (sauf si c'est parti dans les archives, je suppose), connaissance de l'anglais requise.

    The Something Awful Forums > Main > General Bullshit > Lushka16's Guide to Getting Dumped and Taking It Like a Champ

    Le guide qui suit est une traduction de l'anglais, autant que les francophones non-anglophones en profitent aussi (remarques sur les erreurs de traduction bienvenues).

    Le guide en lui-même

    Et ça recommence. Ça fait 1,5 années depuis la dernière fois, et je suis un peu déçu d'avoir été largué 2 fois en suivant. Oh et bien, c'est difficile de régner parmi toutes ces jeunettes. Celle-là était une bonne, cependant. Je suis dépité de la voir partir.

    Se faire larguer, ça craint.

    C'est rarement une bonne expérience - peu importe combien de temps vous êtes sortis ensemble, la nature de la relation, ou comment elle s'est terminée. La seule idée que quelqu'un ne veut pas passer ses moments exclusivement avec toi t'en met un coup à l'ego.

    Je me suis fait larguer en plusieurs occasions pour de nombreuses raisons, pour plus d'une décennie. Je comprends qu'il y en a beaucoup qui n'ont jamais eu de petites amies, beaucoup qui sont dans leur première relation, et encore beaucoup plus avec peu d'expérience de la rupture. Écoutez mes conseils autant que vous voulez, mais je peux vous garantir que quand l'heure viendra (et elle viendra sûrement), vous y serez mieux préparés, et avec un peu de chance ne finirez pas comme une grosse merde larmoyante.

    Je vous offre:Le guide de Lushka16 du largué qui encaisse comme un champion

    Règle n°1: la relation est finie.

    C'est la règle la plus importante. Tu dois revenir là-dessus au moins toutes les minutes après coup, après la rupture. C'est la partie la plus difficile, mais aussi la fondation pour guérir. Le jour où achevez de le comprendre, est le jour où les choses commencent à aller mieux.

    Selon mon expérience, il y a trois phases lorsqu'on est largué: la prémonition, la rupture, l'après-rupture.

    Prémonition

    J'ai été largué, et ai largué, nombre et nombre de fois. Il n'y a jamais eu une fois où c'est arrivé par hasard. Pour chaque relation, de la plus courte (2 jours) à la plus longue (3 ans), il y a eu une période où la rupture était préparée. Pour qui se fait larguer, cette période est appelée la prémonition. J'ai toujours senti une cassure arriver, et c'est physiquement une sensation pire que la rupture elle-même. Il y a peu de communication au sein du couple, une impression intense d'incertitude et un fort désir d'améliorer les choses. Plus longue est la période de prémonition, plus il y a de chances que tu sois stupide.

    Les trucs à éviter

    Ne dépasse les bornes de votre relation. Ne commence pas à dire «je t'aime» si ce n'est pas ce que tu fais d'habitude.

    Résiste à l'envie de te plaindre. Fais ce qu'il faut pour diriger ton esprit sur autre chose. Sors du lit, fais de la gym, va marcher, rencontre des amis, fumer du l'herbe, fais ce que tu fais pour déstresser.

    Ne va pas voir ailleurs. La relation n'est pas encore terminée. Tu risques de sérieux ennuis sinon.

    Ne la(le) bat pas, sauf si c'est ce que tu avais déjà prévu (NdT: c'est de l'humour, les gens).

    Les trucs à faire

    Hé, en voilà une idée - parle-lui. «Hé, qu'est-ce qu'il se passe entre nous, les choses sont plutôt bizarres depuis quelques temps». Évidemment, ça risque d'accélérer la rupture, mais c'est ça l'idée. Si ça doit se passer, autant ne pas se torturer inutilement.

    Essaie de régler les choses. OK, c'est plus facile de démarrer un fil de dépressif sur SA que de parler posément avec un autre être humain, mais crois-moi - ça peut marcher. Si la relation t'importe vraiment, et qu'elle(il) ne te fait pas cocu(e), il y a moyen. Je me suis rendu compte que les meilleurs moments que j'ai eus sont après que j'aie essayé de régler les choses.

    La rupture

    RÈGLE N°1

    Prépare-toi aux 5 étapes de la perte :

    • Déni
    • Marchandage
    • Colère
    • Désespoir
    • Acceptation

    Peut-être pas dans cet ordre-là, pas forcément toutes les étapes. Il y a des chances cependant que c'en sera au moins 3, les plus courantes étant le marchandage, la colère et le désespoir.

    Déni:Fais de ton mieux pour l'éviter. Ça ne résout rien et rend le processus plus difficile. Souviens-toi de la règle n°1.
    Marchandage:Pourquoi ne pas essayer. Il y a des choses que tu peux raisonnablement changer dans la relation. Abandonne après avoir vraiment essayé. Si c'est fini, c'est fini.
    Colère:Ouaip, t'es furax. Passe à autre chose.
    Désespoir:C'est là que les pleurs commencent. C'est maintenant le moment de ne pas être pathétique. Il n'y a pas de mal à pleurer, mais ne la(le) fais pas te prendre en pitié ou se sentir mal pour toi. Ça ne fera que l'énerver. Il y a peu de compassion lorsqu'il s'agit de se faire larguer, alors ne joue pas cette carte-là. Plus là-dessus dans la section sur l'après-rupture.
    Acceptation:Il est temps de laisser ça derrière toi. Règle n°1.

    Voici un petit scénario de ce à quoi le tout peut ressembler (NdT: l'auteur est un homme, donc c'est la fille qui largue) :

    Fille:Les choses ne marchent pas.
    Gars:Tu es sûre ? Je pensais qu'elles allaient plutôt bien.
    Fille:Non.
    Gars:Et bien, y a-t-il quelque chose que je peux faire pour améliorer les choses ?
    Fille:C'est juste que je ne veux plus du tout être avec quelqu'un.
    Gars:Mais c'est toi qui le voulais en premier lieu ! Qui te fais faire ça ? Il y a quelqu'un d'autre ? Put**n, je vais le tuer.
    Fille:[mettre désespoir ici]
    Gars:[mettre désespoir ici]
    Gars:Bon, si c'est ce que tu veux, et que c'est ainsi que tu sens que ça doit se passer, et qu'il n'y a rien que je puisse dire ou faire pour changer ça, alors autant que ça arrive.

    Tu vois ? C'était pas si horrible. C'est un bon moment pour des questions, puisque tu voudras connaître quelques-unes des réponses dans la phase d'après-rupture. Voici une liste des questions que tu devrais poser maintenant, tant qu'il y a encore communication:

    • Y'a-t-il quelque chose que je peux faire pour faire marcher cette relation ?
    • Y'a-t-il quelque chose que j'aurais pu faire pour améliorer les choses ?
    • Qu'est-ce qui t'a décidé(e) à faire ça ?
    • Y'a-t-il quelqu'un d'autre ?
    • Y'a-t-il quelque chose que je peux faire pour éviter d'ennuyer de futur(e)s petit(e)s ami(e)s ?
    • Quand est-ce que les choses ont commencé à foirer ? Qu'est-ce qui a causé ça ?

    C'est une liste très courte, et tu devrais l'adapter à tes besoins pendant la phase de prémonition. Si tu peux avoir réponse à toutes tes questions importantes, ça rendra les choses plus faciles dans la phase suivante. Aussi, assure-toi de lui indiquer que tu ne veux ni la(le) voir, ni lui parler pendant quelques temps. C'est la clef. Plus là-dessus dans la prochaine section.

    L'après-rupture

    Presque une décennie m'a appris cette chose importante : c'est une phase très longue. Il faut juste l'accepter.

    OK, tu viens de te faire larguer. Fais sortir l'émotion de la meilleure façon que tu connaisses. Pleure s'il faut, casse des trucs, va courir, démarre un fil de dépressif (cours d'abord, peut-être). Sois un homme (ou une femme) et trouve quelqu'un pour te donner un câlin. Parles-en à des amis proches (mais pas les siens). Pose une limite. Dis-toi : «je vais être un tas de merde émotive pour l'heure qui vient, et ensuite je commence à me ressaisir». Tiens-toi à ça, si t'es un ramassis plaintif trop longtemps personne ne va vouloir t'entendre en parler.

    Informe tes amis. Les gens doivent savoir qu'il doivent être prudents en ta présence. S'ils tiennent à toi, ils t'aideront à traverser cette épreuve. Cache ou vire tout ce qui te la rappelle - ses photos, ses sous-vêtements, la poupée gonflable à son effigie,etc.

    Sors, vis normalement, ne fais rien de trop extrême. Rejoindre l'armée n'aide à rien, s'enfuir non plus, tu ne la(le) récupéreras pas si tu as un accident ou si tu te suicides, encore moins si tu vandalises sa propriété. Ne baise pas sa soeur(son frère) ou ses ami(e)s, ne vas pas foutre une dérouillée à celui(celle) que tu penses être son nouveau copain (sa nouvelle copine). La règle n°1, les gars, ça remet vraiment les choses en perspective.

    Continue ta vie. C'est la seule chose que tu puisses faire pour encaisser ça comme un champion. Il y a une grande liste de choses que tu ne devrais pas faire, parce qu'elles sont très chiantes et à propos desquelles tu te sentiras idiot(e) plus tard.

    Passe beaucoup de temps loin d'elle (de lui). C'est une situation étrange, en fait. Disons que tu passes 4 mois loin d'elle (de lui) et que tu te sens bien. La prochaine fois que tu la(le) vois, ça te ramène en arrière de 2 mois. Tu vas t'en remettre, la prochaine fois que tu la(le) vois ça te prendra 1 mois. Puis 2 semaines. Puis 1 semaine. Tu vois l'idée ? S'en remettre est un long processus et il y aura des rechutes. Ne pense pas que tout va être rose quand tu la(le) verras avec un autre mec(une autre nana). Essaie de l'éviter socialement jusqu'à que tu sois certain que les choses sont OK. Ça peut prendre des mois, voire des années. Rarement des semaines. C'est pourquoi, éviter, c'est la clef. Tu n'as pas besoin de changer tes habitudes pour l'éviter, fais-lui juste savoir que pour un temps, tu ne veux pas la(le) voir.

    Ne joue pas la carte de la pitié. Oui, t'es énervé(e) et blessé(e) et le coeur brisé. Dis-le à tes amis, pas à elle(lui) ou ses amis. Évite de laisser des messages d'absence déprimants, ou le même genre de profils, blogs ou tous les trucs de ce genre. C'est compréhensible, tu veux lui faire savoir à quel point elle (il) t'a blessé(e). Ça ne sert pas à grand-chose de faire ça, tu te souviens de la règle n°1 ? Ne vas pas aux mêmes fêtes pour y rester dans un coin en ayant l'air tout déprimé. Elle(il) va pas vouloir de reprendre, espèce de lopette.

    Ne vas pas la voir. D'abord, ça fait super mal. Ensuite, les femmes (NdT: là ça marche pas pour les hommes -- humour sarcastique inside) sont méchantes et elles vont faire des trucs horribles comme te câliner, te caresser et te dire à quel point tu leur manques, ou t'asperger de lacrymo. Règle n°1 - toujours valable. Elle(il) ne veut pas être avec toi, elle(il) veut juste se sentir mieux. Si elle(il) veut revenir, elle(il) t'appellera pour te le dire. Être pas loin d'elle (de lui) risque surtout de l'ennuyer et de te faire sentir super mal. Les femmes sont connues pour utiliser un gars appelé Todd, qui ne sert qu'à te transformer en dépressif chronique.

    Ne commence pas à chercher des réponses. Si tu es malin(maligne), tu les as déjà demandées lors de la rupture. Ne l'appelle pas, pas de messagerie instantanée, pas d'e-mails ni d'interrogatoire de ses amis. Oui, ils sont proches d'elle(de lui) et savent ce qu'il se passe. Il y a des chances qu'ils ne te disent rien de ce que tu ressens le besoin de savoir. Ce sont ses amis à elle en premier, les tiens en second. Je vais même te dire une chose - si tu prends ce chemin-là, tu ne trouveras rien d'utile. Tu veux vraiment savoir s'il y a de nouveau quelqu'un dans sa vie ? Tu veux vraiment savoir si elle est au lit en train de pleurer parce que tu lui manques ? Retour à la règle n°1. Elle(il) passe aussi par son propre processus de guérison, elle(il) ne veut pas être avec toi. Laisse aller. Ses amis vont tout lui dire, et elle(il) va te détester pour chercher à savoir.

    Dans une veine similaire - Ne te mets pas à l'espionner.

    Tout ce qu'il y a au-dessus est la fondation pour encaisser une rupture comme un champion. Il y a des petites nuances dont je ne me souviens pas et que je n'ai pas couvertes, alors prépare-toi à tout. Bien sûr, j'encourage les conseils et l'expérience des autres sbires (NdT: «goons» est comment se surnomment les inscrits à Something Awful). La seule chose que je peux garantir est que la vie ira mieux et que tu passeras à autre chose.

    Pour ce que ça vaut, j'ai été largué aujourd'hui et j'ai le coeur brisé, mais je vais bien, merci de demander.

    C'est presque sûr que quiconque a lu ça et va se faire larguer pour la première fois ne suivra pas mes conseils.